Les couvertures des éditions ‘4 Maisons’ de “Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban” décryptées !

Comme il l’avait fait pour le second tome et tandis qu’il l’a déjà quelque peu fait sous forme de vidéos, l’éditeur britannique Bloomsbury a mis en ligne quatre infographies (une pour chaque maison) permettant de décrypter les détails qui se dissimulent au sein des couvertures des éditions anniversaires “quatre maisons” de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban.

Pour rappel, c’est à l’artiste Levi Pinfold que l’on doit une fois encore ces couvertures et c’est en toutes logiques qu’il a choisi de faire figurer Sirius Black sous sa forme Animagus en place centrale de chacune d’elle puisqu’après tout, il est le prisonnier d’Azkaban. À partir de là, se déploient plusieurs éléments qui se réfèrent aux personnages et événements importants de la Maison ou de l’intrigue de ce troisième tome.

Ainsi, commençons par la maison “des courageux, des plus hardis et des plus forts”. Sans compter Sirius Black, on y trouve deux références aux Maraudeurs. La lune dans le coin supérieur gauche est une référence à Remus Lupin et le cerf sur le côté droit se réfère naturellement à la forme Animagus du père de Harry, James Potter. Il y a aussi une subtile référence à deux éléments importants de l’intrigue, la Cabane Hurlante en bordure de Pré-au-Lard et Harry invoquant son Patronus-Cerf. Enfin, la couverture arbore deux personnages en lien avec Gryffondor, à savoir l’alumnus Rubeus Hagrid et le casque de Sir Catogan (le chevalier dont le portrait gardera temporairement la salle commune de ladite maison) en bas au centre.

On poursuit avec la maison “des justes et des loyaux, à la patience proverbiale”. Par le biais d’un jaune lumineux, cette couverture présente certains alumni Poufsouffle qui sont liés à des éléments de ce troisième tome. Le capitaine et attrapeur de l’équipe de Quidditch de la maison Cedric Diggory tentant de s’emparer du Vif d’Or, par exemple, peut être vu en haut à droite et en bas au centre figure le Magicobus (une référence au fait que sa création en 1865 est à l’initiative de l’ancien Poufsouffle et Ministre de la Magie, Dugald McPhail). Enfin, en lien avec la directrice de la maison et professeur de Botanique Pomona Chourave mais aussi avec l’intrigue (il cache un passage secret vers la Cabane Hurlante), un Saule Cogneur déploie ses branches reliant ainsi l’ensemble.

Puis on passe à la maison “des sages, des réfléchis et des érudits qui ont envie de tout connaître”. Outres les hautes tours de la Prison d’Azkaban qui se tapissent en arrière-plan, l’artiste a décidé ici de faire de la Divination et ses prophéties le thème principal de cette couverture. À travers les volutes de vapeur de la tasse de thé (en référence à la lecture dans les feuilles de thé enseignée au troisième année) en bas au centre, on trouve alors l’ancienne alumnus de Serdaigle et professeur de Divination Sybille Trelawney, ainsi qu’une boule de cristal.

On termine par la maison “des plutôt malins et des vrais roublards qui parviennent toujours à leurs fins”. Cette couverture figure également une des tours de Azkaban. Ce que l’on avait pris pour de simples détraqueurs sont décrits ici comme étant Malefoy, Crabbe et Goyle qui se font passer pour lesdites créatures afin de perturber le match Gryffondor-Poufsouffle cette année-là (expliquant la présence des anneaux de but de Quidditch… mais c’est du pareil au même). Il y a également des références aux événements de l’intrigue. Dans le coin inférieur droit, il y a l’alumnus de Serpentard Walden Macnair (le bourreau chargé de l’exécution de l’hippogriffe Buck) et une bouteille de Tue-Loup (la potion concoctée par Rogue pour Lupin) figure en bas au centre. Enfin, c’est un personnage qui fera son apparition et non des moindres dans ce livre, le traître Peter Pettigrow apparaît en bas à droite sous sa forme Animagus-rat.

Quelle(s) édition(s) vous fait le plus envie ?! Il faut maintenant attendre le 13 Juin prochain, mais vous pouvez dès à présent la/les précommander ci dessous. Notez que pour le moment, Gallimard n’a pas encore annoncé la sortie des versions françaises. Rappelons enfin que l’éditeur britannique a également dévoilé une illustration exclusive de Rogue et son Patronus, que l’on retrouvera dans l’édition Serpentard !

ÉDITIONS RELIÉES (COUVERTURES CARTONNÉES) - 18.16€

ÉDITIONS BROCHÉES (COUVERTURES SOUPLES) - 9.68€

Rejoindre