Le Hawaïen est la 81ème langue à traduire Harry Potter !

Potterglot, le site de fans dédié à la traduction des Harry Potter, rapporte que le premier tome de la saga vient d’obtenir sa 81ème traduction officielle : l’hawaïen !

Une langue qui est d’autant plus considérée comme en danger. Selon l’annuaire Ethnologue, il n’y a en effet actuellement plus que 2 000 locuteurs de cette langue vernaculaire de l’archipel d’Hawaï (États-Unis) ; un chiffre bien dérisoire en comparaison des 500 000 qui existaient en 1778. L’UNESCO place même l’hawaïen dans son Livre Rouge des Langues en Danger comme étant une langue en “situation critique” au regard de son risque de disparition.

Face à de telles situations, il est donc toujours bon d’avoir des lectures dans la langue à risque qui motivent les nouvelles générations à la pratiquer. Et c’est là que Harry Potter à l’École des Sorciers intervient ! Cette nouvelle édition en hawaïen du premier tome a été publiée le 1er Août dernier et prend le titre de Harry Potter to Me Ka Pōhaku Akeakamai (et la Pierre du Sage). La traduction a été réalisée par R Keao Smith pour les éditions Evertype. Si cela vous intéresse, voici d’ailleurs le synopsis officiel dans ladite langue :

‘A’ole i lohe ‘o HARRY POTTER no ke Kula Hogwart i ke kau ‘ana mai o nā LEKA ma ka moena ‘īpuka o mua o ka hale ma ka helu ‘ehā, Alanui Pilikino. Na kona ‘anakala me kona ‘anakē ‘a’aka loa i kā’ili koke i nā leka i kākau ‘ia ai me ka ‘īnika ‘ŌMA’OMA’O ma luna o ka ‘ili palapala LENALENA me ka uepa PONI. A laila, ma ka lā hānau piha ‘umi kumamākahi makahiki o Harry, ‘ō’ili maila kekahi PILIKUA me ka lauoho pūkalakī loa i kapa ‘ia ‘o RUBEUS HAGRID me ka pahū ikaika a halihali maila ‘o ia i kekahi lono KUPAIANAHA. He kahuna ho’okalakupua ‘o Harry Potter a he wahi nō kona ma KE KULA HOGWART NO KA ‘OIHANA HO’OKALAKUPUA. ‘O ka ho’omaka mai nō koe o kekahi hua-ka’i ho’okāhāhā!

Si vous souhaitez ajouter cette édition à votre collection, elle est disponible sur Amazon au prix de 17.31€. Rappelons enfin que la 80ème langue à s’être ajoutée récemment à la longue liste des traductions officielles de la saga était l’écossais.

Rejoindre