Les couvertures des éditions ‘Quatre Maisons’ de “La Chambre des Secrets” décryptées !

À un peu moins de deux semaines de leur sortie outre-Manche, Bloomsbury en profite pour proposer quatre infographies qui permettent de décrypter la symbolique qui se dissimule au sein des couvertures des éditions ‘Quatre Maisons’ Harry Potter et la Chambre des Secrets !

Toujours réalisées par l’illustrateur Levi Pinfold, l’éditeur britannique nous révèle que chacun des éléments entourant les portes de la Chambre des Secrets (illustrations centrales des quatre éditions), est en lien direct avec la maison qu’ils représentent !

Ainsi pour Gryffondor, outres les couleurs rouge et or caractéristiques, on trouve au sommet un Choixpeau (qui appartenait au fondateur de ladite maison) au sein d’un soleil qui symbolise la gloire. À droite, est représenté le phénix de Dumbledore, Fumseck et ce, juste au-dessus de l’Épée du fondateur Godric Gryffondor, dissimulée dans le cadre végétal. Enfin sous le nom de la Maison, se déploie d’un côté un dragon signe de bravoure, crachant des flammes de l’autre pour montrer la ferveur caractéristique de la maison parce que ses élèves sont considérés comme zélés.

On continue avec Poufsouffle. Pour cette Maison parée de ses couleurs jaune et noir, l’illustrateur a représenté au sommet une abeille pour le côté besogneux de ses hôtes. Dans le cadre boisé, les fourmis à gauche montre que ce sont aussi des travailleurs acharnés et l’araignée à l’opposé (qui peut aussi être une référence à Aragog, l’Acromantule qui apparaît dans ce tome) montre quant à elle leur labeur et leur prudence. Dobby apparaît sous les bébêtes ouvrières afin de dénoter les valeurs du service. Il est accompagné de chrysanthèmes qui symbolisent la joie, l’abondance et la bonne humeur dont font toujours preuves les élèves. Plantes magiques ayant un rôle important dans ce second tome, des mandragores cultivées par le Professeur Chourave se trouvent sous l’araignée. Enfin, en lieu et place de l’élément central du bas (sous le nom de la maison), se trouve une colombe pour montrer la constance des Poufsouffle ; qui sont des être fidèles et loyaux.

Puis, on en vient à la maison couleur bleue et bronze. Plusieurs oiseaux sont représentés comme la chouette au sommet pour montrer la sagesse proverbiale des Serdaigle ou l’aigle (à droite) symbolisant leur ingéniosité et leur esprit vif. Ancienne élève de ladite maison et désormais fantôme de l’école, Mimi Geignarde est représentée à gauche. Véritables petites pestes d’un bleu électrique, les Lutins de Cornouailles que le Serdaigle Gilderoy Lockhart laisse s’échapper dans ce second tome, sont représentés sous le nom et la maison. Juste à côté de plumes et de parchemins qui sont les symboles de l’apprentissage et l’érudition.

Enfin, on termine par la maison vert et argent. Pour identifier les Serpentard, l’illustrateur a une fois encore représenté plusieurs éléments symboliques. À commencer par le roi des serpents ornant le sommet qui n’est autre que le Basilic placé dans la Chambre des Secrets par Salazar Serpentard. Il est coiffé d’une couronne pour montrer la supériorité dont se targuent les hôtes de cette maison. De part et d’autre de la créature, on trouve deux chauve-souris pour symboliser leurs affects avec le pouvoir des ténèbres. À gauche, on a le fantôme de Tom Jedusor, ancien élève de ladite maison. Juste en dessous, se pavane un coq personnifiant la fierté des élèves (et dont le chant est ironiquement la seule faiblesse de la créature serpentine). Pour terminer, le fameux journal intime de l’héritier de Serpentard est l’élément central sous le nom de la maison.

Ces éditions spéciales ‘Anniversaire’ seront disponibles le 28 Juin prochain et ce, sous deux formats que vous pouvez d’ores et déjà précommander ci-dessous.

Éditions reliées | 11.99£ (soit environ 14€) | 28 Juin 2018

Éditions brochées (de poche) | 7.99£ (soit environ 9€) | 28 Juin 2018

Rappelons que Gallimard a confirmé qu’il proposera lui aussi ces éditions spéciales du second tome. Maintenant, même si aucune annonce n’a été faite à ce sujet, il est fort possible que notre maison d’édition les publie aux alentours de ses 20 ans, soit le 23 Mars 2019. En revanche, on ne sait pas si Salamandra, l’éditeur espagnol qui a annoncé qu’il publierait également les éditions spéciales du premier tome dans la langue de Cervantès, poursuivra ladite déclinaison au reste de la saga.

Par ailleurs, vous pouvez retrouver notre récapitulatif de l’ensemble des publications livresques françaises et internationales à venir jusqu’à la fin de l’année, ICI !

Rejoindre