Pour répondre aux exigences des fans, JK Rowling est en pleine réécriture des Animaux Fantastiques 3 !

Le Los Angeles Times a récemment réussi à obtenir un entretien avec Kevin Tsujihara, au sujet du Wizarding World en général. Après avoir précisé la date de sortie du futur Harry Potter Go, le dirigeant de Warner Bros est naturellement revenu sur Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald et sa suite.

En effet, concernant le fait que le second volet “n’a pas eu le succès escompté”, Tsujihara a reconnu que même si “ce second volet n’a pas aussi bien fonctionné que le premier, on sait ce que l’on doit faire pour pour que le troisième volet soit bien meilleur que les deux précédents.” avant d’ajouter qu’à ce propos “JK Rowling était en train de travailler vraiment très dur sur ce troisième scénario. Elle a une vision incroyable de où la saga se rend et c’est vraiment excitant”.

Par ces déclarations, Kevin Tsujihara confirme clairement la raison pour laquelle JK Rowling est absente des réseaux sociaux depuis la mi-Janvier : elle a repris l’écriture du scénario de ce troisième volet (alors qu’elle avait annoncé l’avoir terminé en Décembre dernier). Cela pourrait ainsi expliquer le report du début de tournage de ce film et le fait qu’il ne sorte plus avant 2021. De même, certains propos du dirigeant au sujet de la qualité de cette suite par rapport à ses prédécesseurs ; ne sont pas sans rappeler ceux tenus par l’interprète de Jacob Kowalski, Dan Fogler.

Dans la suite, Tsujihara laisse entendre que l’auteure prenait au sérieux les critiques négatives qu’à reçus Les Crimes de Grindelwald :

“La part la plus compliquée avec cette franchise, est sa fanbase très importante. Elle connaît le Monde des Sorciers sur le bout des doigts et souhaite en avoir des personnages plus approfondis. Mais on ne veut pas non plus intimider les gens. On veut créer des films qui peuvent être visionnés indépendamment les uns des autres et qui plairont autant aux fans qu’au grand public.”

De toute évidence, JK Rowling a à cœur – avec l’écriture du troisième volet – d’éviter de répéter les déboires qu’à connu son prédécesseur. Et si ceux-ci avaient pu présager le contraire sur leur pérennité, ces déclarations de Tsujihara confirment qu’ils demeurent confiant quant au potentiel des films Les Animaux Fantastiques. Cela prouve également qu’ils savent tenir compte de l’avis des fans.

Rejoindre