La date de publication française de “Blanc Mortel” se précise !

Nous vous avions annoncé en Novembre dernier que le prochain et quatrième opus des aventures de Cormoran Strike et Robin Ellacott, Blanc Mortel serait publié en Avril 2019.

Nous pouvons désormais vous en dire plus sur ce nouveau roman policier de de JK Rowling (sous le pseudonyme de Robert Galbraith) et traduit de nouveau par Florianne Vidal aux Éditions Grasset.

La date de publication a été fixée au 10 Avril 2019 et vous pouvez désormais le précommander, au format Broché et au prix de 22€, ci-dessous ou chez vos libraires indépendants.

Il se compose de 704 pages et voici son synopsis officiel :

Lorsque Billy, un jeune homme perturbé, vient demander l’aide du détective privé Cormoran Strike pour enquêter sur un crime dont il pense avoir été témoin durant son enfance, Strike est perplexe. Billy, de toute évidence, est psychologiquement instable et ne parvient pas à se souvenir de nombreux éléments concrets. Il semble néanmoins sincère et son histoire crédible. Mais avant que Strike n’ait le temps de l’interroger, Billy, paniqué, parvient à s’enfuir.
Afin de percer le mystère de l’histoire racontée par Billy, Strike et Robin Ellacott – autrefois son assistante et désormais sa partenaire à l’agence – s’engagent sur un chemin sinueux à travers les bas-fonds de Londres jusqu’à un sanctuaire secret au cœur du Parlement, puis dans un magnifique mais sinistre manoir de la campagne anglaise.
Alors que l’enquête s’avère labyrinthique, la vie de Strike est également loin d’être rectiligne  : sa nouvelle notoriété en tant que détective l’empêche désormais d’opérer en sous-main, comme à son habitude. De plus, sa relation avec son ancienne assistante devient plus périlleuse que jamais – Robin lui est certes indispensable professionnellement, mais leur relation personnelle se complique de jour en jour…
Blanc mortel nous propose à la fois un mystère captivant et un nouvel épisode haletant de l’histoire de Cormoran Strike et Robin Ellacott. Le livre le plus romanesque de Robert Galbraith.

Merci Grasset.

Rejoindre