Un nouveau film pour Evanna Lynch sur la dance !

Evanna Lynch a été très occupée depuis qu’elle et son partenaire le danseur Keo Motsepe ont réussi à atteindre la finale de la version US du show Danse avec les Stars, l’année dernière.

Ainsi, après avoir lancé sa box mensuelle de produits de beauté eco-friendly, la Kinder Beauty Box, on apprend qu’elle a retrouvé le chemin des plateaux de tournage pour un nouveau film consacré à la danse.

Au début de la semaine dernière, sur son compte Instagram personnel, l’interprète de Luna Lovegood a en effet partagé une photo d’elle dans la peau de Lucia Joyce. Fille de l’illustre romancier James Joyce, Lucia était une icône de la danse moderne dans les années 1920 qui aura passé une grande partie de sa vie en institut psychiatrique, soignée pour une schizophrénie jusqu’à sa mort en 1982.

Touchée par le destin tragique de la jeune femme et partageant les mêmes genres de problèmes de santé* et une passion pour la danse, l’actrice explique dans le commentaire accompagnant la photo qu’elle a l’espoir que ce court-métrage rende davantage un hommage vibrant au talent de la jeune artiste qu’à l’aspect terni de sa vie dû à l’ombre de sa maladie.

Ce film est intitulé Lucia Joyce: Full Capacity et sera une réinterprétation de sa célèbre prestation au premier Festival International de Danse du Bal Bullier, à Paris. Malheureusement il demeure encore à l’état de projet, l’équipe de production et la miss ayant besoin d’aide pour le concrétiser. Ils ont donc lancé une campagne de financement, à laquelle vous pouvez participer ICI contre des contreparties (variant d’une photo dédicacée d’Evanna à une invitation pour la projection du film en passant par l’opportunité d’être crédité en tant que producteur exécutif).

Merci MuggleNet.

*Evanna Lynch explique que le fait de danser, de jouer ou encore d’exercer un art, est comme un exutoire pour elle. Si elle n’avait pas la possibilité de le faire ou si on l’en empêcher, sa santé pourrait en pâtir. C’est en cela qu’elle se retrouve dans cette grande danseuse, dont l’expression créative à travers cet art lui permettait d’exclipser un temps ses soucis de santé voire d’agir tel un médicament.

Rejoindre