« Les Crimes de Grindelwald » : un nouveau rapport de visite du tournage !

Rédigé par - Le .
Catégorie : Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, Non classé, Spoilers

Il semblerait que le Sortilège de Langue de Plomb général est enfin était levé pour certains de ceux qui ont eu la chance de pouvoir visiter le tournage du film Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald.

Ainsi, après celui de Melty, c’est au tour de BuzzfeedUK de nous proposer le sien.

Cette visite date Octobre 2017 et l’auteur dudit rapport en a également profité pour discuter avec certains membres du casting (Eddie Redmayne, Katherine Waterston et Ezra Miller) ainsi que des membres de l’équipe de production œuvrant sur le film. Voici une traduction annotée du rapport.

1. Ce second volet est beaucoup plus sombre que le premier volet des films Les Animaux Fantastiques, mais il possède encore ces éléments de légèreté et de magie auxquels nous nous attendons avec le Monde des Sorciers.

Selon le producteur David Heyman et Eddie Redmayne, Les Crimes de Grindelwald joue désormais sur le terrain du thriller plutôt que de poursuivre la lancée du ton léger et comique de premier film.

« Bien plus sombre, il est empreint de gravité et de puissance. », débute l’interprète du Magizoologiste avant de poursuivre en disant que « Pour autant, [JK Rowling] y livre aussi plein de légèreté et d’émerveillement. Ce qui m’étonne : c’est la facilité avec laquelle elle parvient à mélanger ces différents genres entre eux. »

2. Le film débute sur « une séquence d’action très puissante et dynamique » dans laquelle Grindelwald échappe des mains des autorités magiques américaines.

3. Depuis la fin du premier film, Croyance est parti à Paris et beaucoup de monde est à sa recherche. C’est ce qui amène la plupart des personnages principaux à rejoindre la capitale française.

Pour l’interprète de Tina Goldstein, Katherine Waterston, si la relation de son personnage avec Croyance est si intense c’est parce qu’il est « son talon d’Achille – la chose qui l’a pousse à enfreindre les règles […] C’est une jeune personne, en difficulté, dans le besoin…. Je pense qu’elle est presque obsédée par Croyance. Elle se sent très responsable de lui. »
Nd’UHP : Souvenez-vous, cela avait été suggéré dans le premier volet au regard de la raison pour laquelle elle avait été rétrogradée du Bureau des Aurors à celui du Bureau Fédéral des Permis de Ports de Baguettes. À l’aide d’un sort elle avait agressée Mary Lou qui battait Croyance.

4. Nous voyons Tina jouer un rôle plus actif dans la lutte contre Grindelwald – et la dynamique de la « demoiselle en détresse » qui lui collait à la peau dans le premier film et maintenant inversée.

Lorsque nous évoquons son entraînement avec l’équipe e cascadeurs, l’actrice explique que « tous ce que nous développons à travers les cascades est complètement lié à ce que sont ces individus, à ce dont ils seraient capables et à leur manière d’appréhender leur espace dans l’action. Avec Tina, nous avons exploré le genre de mouvements défensifs qu’elle aurait appris en tant qu’Auror ».

5. De manière involontaire, Newt est devenu plus célèbre après le premier film, grâce à la publication de son livre.

« Ce n’est pas quelqu’un qui est particulièrement à l’aise avec les relations humaines de toute façon, et soudainement son livre est publié, ce qui bien entendu le passionne davantage. », explique Eddie Redmayne. « Mais le livre, tout en informant les gens sur les créatures magiques, n’a pas forcément eu tous les effets qu’il espérait…. Il veut retourner à New York. Il veut retrouver Tina. Mais il a été assigné à résidence à Londres et il lui est donc impossible de quitter le territoire. »

Nd’UHP : Voilà à quoi correspond le document ministériel qui avait été dévoilé lors des Wizarding Wednesdays de novembre dernier. Ce document lui refusant la permission de voyager.

6. Il y a des éléments du personnage de Newt qui ont été improvisés et influencés par l’interprétation qu’Eddie Redmayne en a fait dans le premier film.

Selon l’acteur, JK Rowling était ouverte aux suggestions d’improvisation et d’interprétation que les acteurs lui proposaient dans le cadre de l’intrigue au regard de leurs personnages : « Je pense que c’est l’une des choses les plus étonnantes qui soit ; qu’une personne aussi brillante qu’elle, encourage aussi les gens à s’accaparer son travail et à jouer avec lui ».

7. Newt possède un appartement à Londres avec une base secrète qui est littéralement une extension de sa Valise.

Le concepteur de production du film Stuart Craig et le directeur artistique Christian Huband ont révélé que ce sous-sol – que l’auteure et scénariste voulait tel « un hôpital pour créatures magiques » – s’étend jusqu’à une profondeur impossible et contient toutes les créatures de sa Valise..

Newt entre dans le sous-sol par un placard sous l’escalier, qui rappelle ceux de Poudlard. Selon Stuart Craig, c’était intentionnel : « Newt est allé à Poudlard. Lorsqu’il a conçu ce sortilège, il a puisait dans les souvenirs de l’enfant à l’intérieur de lui. »

8. Il a également une assistante nommé Bunty (interprétée par la vedette de Call The Midwife, Victoria Yeates) qui est obsédée par le travail de Newt et est probablement un peu amoureuse de lui.

« Ce qui était incroyable, c’est que même si l’on ne voit qu’un peu dudit personnage à l’écran, Jo nous a écrit toute une histoire la concernant. », raconte Eddie Redmayne. « Elle est complètement obsédée par son travail. Aussi, elle est incroyablement anglaise, incroyablement douce, probablement un peu amoureuse de Newt d’une certaine façon et il n’en a aucune idée. »

9. Même si nous savons qu’ils finissent ensemble grâce au bestiaire, la relation entre Newt et Tina sera un « slow burn » (NDT : à évolution lente).

« À la fin du premier volet, il est juste question du commencement de quelque chose. », explique Eddie Redmayne au sujet de la relation entre son personnage et celui de Tina. « Dans ce second volet, à la suite d’une succession de mauvaises communications, ils ne débutent pas ensemble. Et puis deux personnes toutes aussi incompétentes l’une que l’autre dans l’expression de leurs sentiments, tentent de se trouver. »

10. Nous verrons Poudlard au cours de deux époques différentes – dans les années 1900 quand Newt y étudiait et dans les années 1920.

Lorsqu’on leur a demandé si les robes à Poudlard seraient familières aux fans de la saga Harry Potter, la costumière Colleen Atwood a expliqué qu’elles seront légèrement différentes de ce à quoi nous sommes habitués.

« Ces robes sont conçues dans un tissu différent et elles arborent une manche plus ou moins pointue, donc elles ont l’air plus antérieures. », explique-t-elle. « Nous avons en fait deux versions différentes de robes pour deux différentes périodes dans le film : nous avons une première qui s’articule autour du début des années 1900 et une seconde au cours des années 1920. J’ai changé le style de l’uniforme en-dessous – c’est ceux-ci qui reflètent l’époque et les robes restent classiques. »

11. Les réalisateurs ont testé plusieurs acteurs pour le rôle de Dumbledore, mais Jude Law reste le meilleur choix.

« C’est un rôle central/crucial pour la saga à venir, mais aussi important parce qu’il est un personnage bien-aimé – et vous voulez vous assurer qu’il sied confortablement à cet univers. », explique le producteur David Heyman. « Nous lui avons fait faire trois ou quatre scènes et c’était clair : Jude Law s’est démarqué parce qu’il était juste. Il est si charismatique, ce qui était important pour Dumbledore. Il est espiègle, il a une étincelle dans l’œil et son alchimie avec Eddie était palpable. »

Nd’UHP : Rappelez-vous, Jared Harris, le fils de feu Richard Harris, interprète Dumbledore dans les deux premiers films Harry Potter avait été suggéré avec insistance par les fans.

12. Même si Dumbledore est populaire auprès de ses élèves, dans sa version jeune il est très différent du Dumbledore que nous aimons et connaissons depuis la saga originelle.

Pour Colleen Atwood, si Dumbledore ne porte pas les amples et élaborées robes dans les tons pourpre qu’il portait dans les films Harry Potter c’est parce qu’elle voulait un costume « plus doux, dans le genre Professeur plus accessible avec des tons gris. Il n’était pas encore ce sorcier de haut-rang à l’époque. C’était un jeune prof que tous les enfants adorent parce qu’il est cool, abordable et ouvert aux outsiders ainsi qu’aux individus pourvus de dons différents. L’interprète souhaitait donc l’humaniser un peu plus. »

13. Nous aurons le droit à plus de clins d’œil à la saga originelle maintenant que des personnages familiers et des lieux emblématiques apparaîtront dans ce second volet.

Ainsi, il a été annoncé en Octobre dernier que Brontis Jodorowsky interpréterait le rôle du célèbre alchimiste Nicolas Flamel et nous l’avons découvert pour la première dans la bande-annonce diffusée le mois dernier lors du CinemaCon de San Diego.

En guise de clin d’œil au premier tome Harry Potter, la Pierre Philosophale fait une apparition dans la maison de Flamel – mais, selon l’accessoiriste Pierre Bohana, ce n’est pas la même pierre que celle qui a été utilisée dans L’École des Sorciers, parce que le matériau en lequel la pierre est constitué « tend à se détériorer ».

14. Cela dit, il y a d’iconiques accessoires des films Harry Potter qui feront une apparition dans Les Crimes de Grindelwald

Certains des instruments magiques en argent que l’on trouvait dans le Bureau Directorial de Dumbledore dans les films originaux, par exemple, font un caméo dans ce nouveau film.

« Nous avons conçu de nouveaux accessoires en jouant sur son intérêt pour l’astronomie, mais certains sont aussi issue du Circuit Harry Potter [au Warner Bros. Studio] », explique Pierre Bohanna. « Nous avons sortie quelques objets des premiers films qui se trouvaient dans son bureau afin de les ramener dans sa salle de classe. C’est formidable de pouvoir mettre un peu de continuité dans quelque chose qu’il a emmené avec lui. »

Nd’UHP : On pense notamment à sa grande lunette astronomique encore à sa “pièce-montée” blanche rotative.

15. Vu que le film se déroule « presque entièrement » à Paris, nous avons un aperçu intéressant du monde des sorciers français y compris la version parisienne du Chemin de Traverse britannique.

Les sorciers français doivent passer par une statue magique pour accéder à ladite rue, et tout comme le Chemin de Traverse, on y trouve un fabricant de baguettes magiques, un endroit pour se procurer des équipements pour le Quidditch, un apothicaire ou encore un magasin de bonbons.

Nd’UHP : C’est ce que l’on avait spéculé il y a peu et qui a été « officialisé » dans le rapport de Melty.

16. En plus des scènes filmées au MACUSA et d’un retour au sein du Ministère de la Magie britannique, il y aura beaucoup d’action au sein du ministère français, également connu sous le nom de Ministère des Affaires Magiques.

Selon Katherine Waterston, il y a beaucoup de « manigances » qui auront lieu au sein du ministère français et la plupart des personnages y seront vus à un moment donné.

Nd’UHP : On pense légitiment à la scène au sein des Archives de la Magie en lien avec Mélusine et ses matagots.

17. L’entrée des visiteurs du Ministère français est un rappel des cabines téléphoniques utilisées pour entrer dans le Ministère britannique.

« Il y a ces petites fontaines d’eau potable partout dans Paris, qui sont connues sous le nom de Fontaines Wallace. », explique Christian Huband, le directeur artistique. « C’est l’une de celles qui lorsqu’on se place devant, fait apparaître une sorte d’ascenseur parmi les racines d’un arbre environnant. Ce qu’il y a de bien c’est qu’à chaque fois que l’on verra une de ces fontaines à Paris maintenant, on se demande : ‘Est-ce l’entrée du Ministère des Affaires Magiques ?’. »

Nd’UHP : Notre déduction était la bonne. Lorsque le rapport de Melty évoquait des « fontaines vertes », nous avions envisagé qu’il s’agissait probablement de ces fontaines Wallace.

18. Parfois, Ezra Miller va manger au restaurant grimé en son personnage, Croyance. Cela fini par faire flipper les personnes qui attendent.

L’acteur a expliqué qu’il passe souvent du temps dans la peau de son personnage lorsqu’il est seul et ce, notamment quand il voyage entre deux tournages.

« Quand je prend l’identité d’un personnage dans le monde réel, elle attire souvent la sympathie des gens, c’est-à-dire que les serveurs sont souvent très inquiets. », plaisante Ezra Miller. « Quelquefois je vais au restaurant en Croyance et j’y mange seul. Là, alors, j’ai certains serveurs qui viennent pour essayer d’entamer une conversation avec moi d’une manière qui semblent à la fois apaisante et inquiète. »

19. Et le plus important, nous allons voir les bébés du Niffleur.

« C’est tellement drôle d’avoir un bébé âgé de quinze mois. », s’amuse Eddie Redmayne. « Comme lorsqu’ils causent du carnage d’une telle manière à laquelle je ne peux vraiment pas faire comme si cela ne me concernait pas ».

Nd’UHP : Tandis que des concepts-arts de ces fameux babychoux Niffleurs avaient fruité, le magazine Entertainment Weekly a partagé une photo promotionnelle de l’un d’eux sur un bouchon de Champagne et Pottermore a partagé officiellement le concept-art où ils sont tout les quatre réunis.

Voilà un rapport de visite de tournage qui nous apprend énormément de choses intéressantes comme anecdotiques. Qu’en pensez-vous ?!

Rappelons enfin, que Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald est attendu dans nos salles obscures pour le 14 Novembre prochain.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz