Les décors Harry Potter miniatures de Sean Valentine !

Rédigé par - Le .
Catégorie : Analyses UHP, Fans

Après vous avoir montré les graffitis potteriens de Tommy Delalune et vous avoir embarqué dans l’univers sombre des « Scary Potter » de Dylan Pierpont, nous avons décidé de dédier ce troisième article de notre série « Les Fans Ont Du Talent » au modéliste miniature Sean Valentine !


Âgé de 38 ans, Sean Valentine est gallois qui s’est découvert sur le tard une passion hors du commun pour le modélisme miniature tandis qu’il avait été contraint d’arrêter sa carrière de coiffeur parce qu’il souffrait d’arthrite en 2010.
A l’époque, il gardait cette passion personnelle et pour sa famille (telle que son premier projet qui consistait en une maison de poupée pour sa nièce) par souci de vouloir se perfectionner. Et ce n’est que bien des années plus tard, après avoir emmagasiné de nouvelles techniques et fort du soutien et des conseils d’autres modélistes plus chevronnés, qu’il a commencé à donner vitrine à ses créations sur les groupes Facebook réunissant d’autres modélistes. Puis c’est de bouches à oreilles que très rapidement il est devenu le créateur des mondes fantastiques issus des rêves des gens et ainsi, au plus les années passées, au plus ses commandes se faisaient nombreuses.
Pour ce faire, Sean Valentine utilise des matériaux tels que le plâtre, le ciment, le bois mais aussi de l’ardoise galloise, du tissu ou en des objets et autres meubles miniatures/à poupées détournés, qu’il déniche sur le net.
Par ailleurs, il a entreprit de réaliser des créations plus personnelles consistant en la conception de dioramas des scènes de films Disney au sein de meubles/cabinets à musique comme la scène du bal de La Belle et la Bête en passant par la chambre à coucher de La Belle Au Bois Dormant. Ces dioramas sont incroyablement détaillées et fidèles. Cela s’explique notamment par le fait qu’avant de tout commencer, le modéliste étudie et élabore son décors plusieurs fois et pendant plusieurs jours au moyen d’images de références (cinématographiques, mais aussi sur Google) et croquis et esquisses… après quoi, la création peut commencer et peut durer entre 1 et 3 ans en fonction de sa complexité. Mais en tant que fan depuis les tous débuts, ce sont surtout ses meubles à musique renfermant les décors iconiques de la saga Harry Potter qui attirèrent l’attention des médias. Dès cet instant, il su qu’en proposant à la vente ses créations personnelles – en plus d’honorer ses commandes – il obtiendrait la satisfaction de procurer autant de plaisir qu’il en a eu à les concevoir !

A l’heure actuelle, Sean Valentine a réalisé 3 dioramas issus des films Harry Potter : la Salle Commune de Gryffondor, le Bureau de Dumbledore et la Salle de Classe de Défense contre les Forces du Mal. Découvrez, ci-dessous, une sélections de ces superbes dioramas.

La Salle Commune de Gryffondor

La pièce de vie des élèves de la Maison Gryffondor à Poudlard est le premier diorama que Sean Valentine a réalisé. Les murs sont conçus avec de la véritable pierre et certains d’entre eux sont recouvert par d’authentiques répliques miniatures de la fameuse tapisserie de La Dame à la Licorne. La perspectives est un peu cavalière, mais cela est du au cabinet à musique choisi pour l’accueillir. On notera tout de même la présence d’un exemplaire du journal sorcier lisible sur une commode, en dépit de la petitesse de la chose !

La Salle de Classe de Défense contre les Forces du Mal

Le succès de son premier diorama potterien, le décide a concevoir le diorama de la salle de classe de DCFM. Très élaborée et mix entre les salles de classe de Lockhart/Lupin/Maugrey, elle contient plus d’objets étranges et magiques. Ainsi, si vous ouvrez bien l’œil, des minuscules Lutins de Cornouilles se dissimulent çà et là. Notez également, les détails du squelette du griffon suspendu au plafond (déniché au sein d’une boutique en ligne spécialisée), ainsi que des livres (lisibles) et les fioles en verre tous réalisés à la main. Ici, Sean Valentine a utilisé plusieurs types de matériaux tels que le plâtre, le bois ou encore la pierre.

Le Bureau de Albus Dumbledore

Ce troisième diorama est celui qui a nécessité le plus d’élaboration en amont et de travail, tant Sean Valentine a souhaité pousser le soin du détail à son paroxysme. Achetés 90£ chacun, on trouve dans ce diorama un Dobby, un Fumseck le Phénix sur son perchoir et un Choixpeau magique sur son présentoir au-dessus d’une des bibliothèques emplies d’une multitudes d’ouvrages détaillés comme ceux se trouvant sur le bureau. De base, l’Armoire à Souvenir est une petite armoire chinoise chinée sur Ebay pour 1.99£ comme le bureau directorial qui fut coupé et sculpté pour lui donner le design spécifique. Dans le fond, en plus de la chambre du directeur, son télescope entièrement conçu à la main repose fièrement sur sa plateforme. Enfin, bref, admirez… puisque des images valent mieux que des mots !

Photos éparses des détails contenus dans chacun des dioramas de Sean Valentine

Son prochain projet sera une fois encore poudlardien et non des moindres, puisqu’il réalisera un diorama sur la Grande Salle ! Il promet de même d’en proposer une version kit à monter soi-même… mais il en reparlera en temps voulu ! Alors qu’en pensez-vous ? Notez que l’an dernier, Sean Valentine a généreusement et gracieusement participer à l’opération « Spread the Light » de l’association caritative fondée par JK Rowling, Lumos. Enfin, n’hésitez pas à aller faire un tour du côté de ses réseaux sociaux Facebook et Twitter, vous y trouverez d’autres petites choses intéressantes !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz