« Aname aragog », ou lorsqu’une araignée prend le nom de l’Acromentule de Harry Potter !

Rédigé par - Le .
Catégorie : Insolites, News, Potterhead

C’est au cours de recherches pour un projet d’études sur les araignée en danger dans la région région de Pilbara en Australie, qu’une étudiante du Shenton College à peine âgée de 17 ans et du nom de Frances Harvey, a découvert une nouvelle espèce d’araignée avec trois autres de la même famille !

Elles appartiennent toutes les quatre au groupe des araignées « fouisseuses » qui ont la particularité de concevoir des terriers profonds et fermés par une trappe de soie et qui dès qu’elles sentent des vibrations autour, se jettent sur leur proie – qui n’a pas le temps de réagir – et l’entrainent à l’intérieur !

Devant leur trouver un nom, Frances Harvey a alors décidé de nommer l’une d’elle, Aname aragog, en référence à l’acromantule de la saga Harry Potter !

Qu’en bien même, Frances serait une fan de la saga et que cette décision ne semble pas vraiment justifiée… il en demeure pas moins que pour une fois, cette apposition au nom du genre est un lien (dans les deux cas, il s’agit d’une araignée) et que l’on peut rapprocher les deux entités par leur lieu de ‘vie’ (l’araignée dans un terrier et l’Acromantule dans une tanière).

Toujours est-il que cette découverte et sa description taxonomique a fait d’elle la plus jeune auteure publiée dans un journal scientifique prestigieux.

Merci The West !

barre-article-yellow
Cet article était à l’origine publié sur une ancienne version de notre site qui a été piratée. Nous rapatrions actuellement ces articles sur le présent site et en profitons pour ressortir certaines archives de leur tiroir !