Jim Kay parle de la couverture de Harry Potter et la Coupe de Feu

Rédigé par - Le .
Catégorie : Éditions Illustrées, Harry Potter et la Coupe de Feu (livre), Jim Kay

Pour pouvoir bénéficier de plus de temps pour travailler sur l’édition illustrée du quatrième tome de Harry Potter afin de ne pas la bâcler, Jim Kay avait annoncé que ce tome sortirait en 2019 plutôt qu’un an après le précédent comme prévu.

À l’occasion de la mise en ligne (et en français) du contenu de l’exposition à la British Library, Harry Potter : History of Magic tels que les objets historiques, les entretiens et autres documents exclusifs comme les brouillons de JK Rowling et les illustrations de Jim Kay ; on découvre un entretien de ce dernier dans lequel il lève le voile sur ces illustrations.

Il y explique entre autres de comment il en est venu à illustrer la saga et la pression que sa engendre. On apprend qu’il puise son inspiration des musées, bibliothèques et collections privées qu’il visite (aimant tout ce qui touche aux bâtiments anciens et l’architecture). Sautant d’une technique à une autre dès qu’il se lasse, il utilise aussi de nouveaux outils particuliers (à l’instar des peintures-échantillons de magasins de bricolage compliquées à utiliser qu’il aime mélanger à des matières incongrues comme de la cire). Sur sa manière de travailler à la réalisation de chaque illustration, il avoue opter pour une démarche éclectique, n’ayant pas de style à proprement parlé qui pourrait lui simplifier la vie et permettre aux gens de savoir à quoi s’attendre. Enfin, lorsque l’illustrateur explique que les couvertures sont difficiles à réaliser parce qu’il y a beaucoup de contraintes (parce que leurs compositions débordent du cadre mais aussi parce qu’il faut tenir compte du fait qu’elles soient déclinées en plusieurs langues et que le titre peut parfois prendre de la place qu’il faut prévoir), il en vient à aborder son actuel travail sur La Coupe de Feu :

« La couverture la plus difficile est celle sur laquelle je travaille actuellement. Harry Potter vit des événements extraordinaires dans la Coupe de Feu, mais il n’est pas évident de trouver leur place dans la couverture. Comment réaliser cette composition ? Plusieurs réunions avec l’éditeur seront nécessaires pour trouver la bonne solution. »

Après avoir figuré le Poudlard Express sur le premier tome, la Ford Anglais volante sur le second  et le Magicobus sur le troisième  ; à votre avis, quel « véhicule » arborera cette couverture (le carrosse géant de Beauxbâtons ? le navire sous-marin de Durmstrang ?) Ou bien, on peut espérer voir y figurer un autre élément incontournable de ce tome, surtout qu’il ajouté plus loin être « ravi d’avoir à dessiner quatre dragons » dans la mesure où il a « passé un temps fou à les imaginer ». À ce propos, rappelons que Jim Kay avait dévoilé des dessins préparatoires de dragons.