Harry Potter et l’Enfant Maudit bat une fois de plus un record aux Olivier Awards 2017 !

Rédigé par - Le .
Catégorie : Anthony Boyle, Harry Potter et l'Enfant Maudit, Harry Potter et l'Enfant Maudit (pièce), Harry Potter et l'Enfant Maudit (texte), Jamie Parker, Noma Dumezweni, Prix Théâtre

Hier soir, ce 9 Avril, au Royal Albert Hall de Londres avaient lieu la cérémonie de remise des prix des prestigieux Laurence Olivier Awards (qui sont l’équivalent des Molières français ou encore des Tony Awards américains et qui récompense l’industrie du théâtre britannique) ! La production londonienne de Harry Potter and the Cursed Child, déjà récipiendaire de plusieurs récompenses, y était nommée dans un nombre record de 11 catégories dont celles du « Meilleur Acteur » pour Jamie Parker (Harry Potter) et « Meilleure Nouvelle Pièce » !

Au terme de la cérémonie et alors que le précédent record pour le plus grand nombre de Olivier Awards reçu pour une pièce était de 7 pour Le Bizarre Incident du Chien Pendant la Nuit (2013) et Matilda The Musical (2012), Harry Potter and the Cursed Child bat une nouvelle fois un record en remportant pas moins de 9 statuettes :

  • « Meilleure Actrice dans un Second Rôle » pour Noma Dumezweni (Hermione Granger)
  • Arthur Boyle (Scorpius Malefoy) a remporté l’Olivier Award du « Meilleur Acteur dans un Second Rôle »
  • Neil Austin, Gareth Fry, Christine Jones et Katrina Lindsey remportent respectivement les Olivier Awards des « Meilleures Lumières », « Meilleur Son », « Meilleur Décor » et « Meilleure Costumes »,
  • Jamie Parker (Harry Potter) a reçu l’Olivier Award du « Meilleur Acteur »,
  • l’Olivier Award de la « Meilleure Nouvelle Pièce » a été remis à Jack Thorne (scénariste) et John Tiffany a reçu celui de « Meilleur Metteur en Scène ».
  • les Olivier Awards de la « Meilleure Performance Musicale » et de
    « Meilleur Chorégraphe de Théâtre » ont respectivement étaient gagnés par School of Rock the Musical et aux Chausson Rouges.

Lors de la remise de leur Olivier Award, certains d’entre eux se sont exprimés :

  • Jack Thorne a déclaré que « cette nuit [était] un instant rayonnant, dans lequel il n’y a pas une goutte de poison. […] » détournant les paroles que le portrait de Dumbledore adresse à un Harry inquiet à propos du conflit avec son fils (Acte IV – Scène 4 de la pièce), avant d’ajouté que dans la pièce « il est question d’être parent. [S]a femme était enceinte pendant l’écriture de la pièce. Ce [prix] est pour [s]on fils ! »,
  • Christine Jones explique que la pièce « concerne la famille ».
  • Noma Dumezweni a évoqué son arrivée en tant qu’enfant réfugiée sur le sol britannique, et c’est pourquoi elle a le sentiment « d’être une privilégiée d’avoir la possibilité de faire ce travail ». Elle a également soufflé qu’elle serait RAVIE d’emmener son Hermione à Broadway mais rien n’est encore confirmé.
  • John Tiffany trouvait « très bizarre d’être nominé contre [soi]-même » (il était aussi nommé dans la même catégorie pour l’adaptation de la pièce de Tennessee Williams, La Ménagerie de Verre) poursuivant en affirmant que « le pouvoir de l’imagination est infini et nous en avons besoin maintenant et plus que jamais. »

Dans les vidéos qui suivent, la comédienne Noma Dumezweni enlacer son collègue Anthony Boyle après avoir reçu son Olivier Award de la « Meilleure Actrice dans un Second Rôle » et Anthony Boyle répond aux questions des journalistes juste après avoir reçu le sien :

Par ailleurs, tandis qu’elle assistait à la cérémonie pour l’Olivier Award de la « Meilleure Nouvelle Pièce » dans laquelle la pièce Elegy de Nick Payne était nommée, l’actrice Zoë Wanamaker (Mme Bibinne dans L’École des Sorciers) a annoncé certains nominées. L’acteur Kenneth Branagh (Gilderoy Lockhart), qui a reçu le Prix Spécial honorant sa contribution exceptionnelle au théâtre britannique, a fait un remarquable discours dans lequel il encourageait les gens à continuer de rêver :

« Les gens me demandent parfois comment je fais cela et voici la réponse : NOUS le faisons. J’ai été invité à rêver et si je devais donner un conseil pour tous : voyez grand dans vos rêves. Il n’y a aucune erreur seulement des leçons à tirer. Nous pouvons contribuer à changer un peu le monde. J’en ai vu la preuve. Shakespeare avait raison : ‘nous sommes de l’étoffe dont les rêves sont faits’. Continuez à en être l’étoffe, continuer à rêver ! »

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur la pièce de L’Enfant Maudit, via notre fiche technique.

Vous pouvez retrouver les photos de la soirée en vous rendant sur le Miroir du Riséd, notre galerie !

Merci WhatsOneStage et le Twitter de la pièce !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz