Être sorcier coûte très cher !

Rédigé par - Le .
Catégorie : News, Potterhead

Les créa­teurs du site Centives.net (tenu par des étudiants de l’uni­ver­sité de Lehigh en Penn­syl­va­nie) ont eu l’idée de calcu­ler le prix d’une année de scola­rité à Poud­lard, dans la vie réelle.

En effet, ils ont réussi à donner un prix approxi­ma­tif à la liste des fournitures nécessaires aux premières années dans L’École des Sorciers.

Voici l’article de Gala qui nous rapporte cette étude :

« Il faut pour commen­cer trois robes de sorciers à usage quoti­dien, soit 415 euros envi­ron. Pour parfaire la pano­plie, comp­tez un chapeau (pointu), qui d’oc­ca­sion revient à près de 30 euros. Pour les cours de potion et de bota­nique, il est indis­pen­sable de possé­der des gants en peau de dragon, qui dans la vie des Moldus est l’équi­valent de gants en Gore-tex, un tissu étanche et très résis­tant, dans les 100 euros la paire. Pour se tenir chaud, car les hivers sont rudes à Poud­lard – bien qu’on ne sache où exac­te­ment l’éta­blis­se­ment se situe en Grande-Bretagne – une cape d’hi­ver plus une broche reviennent à 70 euros.

Pour l’achat d’une baguette magique, l’es­ti­ma­tion devient plus compliquée, puisqu’il n’existe pas (à ce que l’on sache) de tels objets dans la réalité. Le prix de la version jouet de cet engin (compre­nez un bâton en bois muni d’une ampoule à une des extré­mi­tés) est estimé à 140 euros. Pour les cours de potion, l’ou­til indis­pen­sable est le chau­dron en étain. Il existe des modèles de la sorte à un peu plus de 30 euros. Toujours pour cette même classe (qui déci­dé­ment revient cher) comp­tez 11 euros pour l’achat d’une balance en cuivre et une dizaine d’eu­ros supplé­men­taires pour les 10 bouteilles d’apo­thi­caire. En astro­no­mie, l’étude des étoiles néces­site un téles­cope, qui coûte 150 euros. Et pour finir, dans chacune des matières étudiées au long de l’an­née (sept en tout) il faut un livre de cours. Cela revient en moyenne à 60 euros pour un écolier lambda en Angle­terre. Les étudiants sont donc partis du prin­cipe que le prix est le même pour les moldus comme pour les sorciers – c’est la crise, même dans le monde d’Harry Potter.

Et ce total, qui s’élève tout de même à près de 1000 euros, n’in­clut ni les animaux, ni les robes de soirée ni les balais volants pour jouer au Quid­ditch. Conclu­sion, être un sorcier coûte cher, et il vaut mieux avoir son compte à la banque Grin­gotts bien rempli (de gallions, bien sûr, la monnaie en or des sorciers). »

Merci Gala pour l’article !

uhpsitenewshpchemindetraverse001