Exclusif : Nous avons testé l’escape game inspiré de Harry Potter à Metz !

Dernière mise à jour : le 29 mars 2018

En Janvier dernier, des membres de notre équipe furent réquisitionnés afin de retrouver la Pierre Philosophale dissimulée par le célèbre alchimiste Nicolas Flamel et ce avant qu’un certain mage noir ne puisse mettre la main dessus… Enfin, pas exactement : nous avons testé l’escape game lorrain inspiré de la saga Harry Potter et voici notre compte-rendu !

« Escape room / game », quezako ?

Aussi appelé jeu d’évasion réel, il s’agit d’une activité d’équipe ludique et cérébrale (déduction et réflexion) dont le principe est toujours le même : sur base d’un scénario préétabli, une équipe est enfermée dans une salle ou une succession de salles au(x) décor(s) adapté(s) et thématisé(s). Puis dans le temps imparti (généralement 60 minutes), elle doit alors résoudre une série d’énigmes en tous genres afin de réussir la mission et en être libéré. Généralement, les énigmes combinent savamment résolution de casse-têtes, déchiffrage de messages codés, activation de mécanismes ou encore dévérouillage de cadenas. Pour l’aider, elle doit fouiller les moindres recoins à la recherche d’indices.

La Porte Secrète

Situé dans un espace de 540 m² au sein de la ZAC d’Augny à Metz, La Porte Secrète est un escape game qui regroupe plusieurs escape rooms. Son spitch principal est celui de vous faire intégrer le bureau d’investigation du Cercle des Enquêteurs qui, explorent le monde et le temps en quête de mystère. Dès votre arrivée, ces derniers vous informent qu’ils ont désormais besoin de vous pour résoudre leurs enquêtes en cours. Vous voilà dès lors plongé dans leur univers composés d’intrigants mystères allant de l’élucidation d’une étrange disparition à l’intérieur d’un manoir hanté (« Meurtres au manoir des Benelles ») à la découverte de l’identité du dangereux psychopathe qui se dissimule derrière le « Tueur aux Clichés » (« La chambre 23 ») en passant par une nuit dans les couloirs du Musée du Louvre pour révéler les secrets de De Vinci au sein de sa Joconde (« Les révélations de Léonard de Vinci ») ou encore du désamorçage de la bombe d’un savant fou afin de sauver le monde (« Le jour avant la fin du monde »). Avant, il était possible aussi de parcourir les méandres d’un temple maudit de l’Égypte antique pour y ramener une unique amulette salvatrice. Il s’agissait de la salle « La colère d’Osiris » (fermée il y a un an).

L’escape room « Nicolas Flamel et la Pierre Philosophale »

Ouverte depuis Septembre dernier, cette escape room se compose d’une succession de salles. Arborant des décors fortement inspirés de la saga (mais on y reviendra plus tard), le scénario qui la caractérise les tout autant : les enquêteurs ont appris que le Mage Noir de sinistre réputation cherche à s’emparer de la fameuse Pierre Philosophale dissimulée par son créateur, l’alchimiste Nicolas Flamel. Ils font alors appel à vous une fois de plus afin que vous mettiez la main dessus bien avant.

Nota bene : il va de soit, afin de ne rien divulgâcher sur cette enquête, que nous demeurerons succinct dans ce compte-rendu.

Avant de débuter, nous attirons votre attention sur le fait que lors d’un échange préalable, la dirigeante de la Porte Secrète avait tenu à nous indiquer qu’il ne fallait pas trop nous attendre à y retrouver visuellement le Monde des Sorciers de la saga… maintenant, on se demande si cette information n’avait pas pour but de nous tromper et de rendre notre surprise que des plus fortes. Surtout que le ton est d’ores et déjà donné par l’anti-chambre/salle d’accueil et d’attente à travers les objets anciens, les coffrets et le papier-peint qui s’y trouvent.

Ainsi, coiffés d’un chapeau de sorcier pointu et avec le Hedwig’s Theme en fond sonore, notre investigation débute dans une première salle.
L’atmosphère chaleureuse qui y règne mêlée aux couleurs rubicondes, aux banquettes en feutrine usées ou encore aux murs recouverts de tapisseries et tableaux animés ou non (tel qu’un tableau de Poudlard) – sont tant d’éléments allusifs à la saga que nous ne nous y trompe pas, pour le coup. On a fortement l’impression de se trouver au sein de l’iconique Salle Commune de Gryffondor, bien que’en réalité nous trouvions dans l’appartement de l’alchimiste.
Sur une table, à côté d’un exemplaire des célèbres contes sorciers, se trouve une lettre de Albus Dumbledore adressée à l’alchimiste. Constituant la première piste permettant de résoudre les casse-têtes disposés dans cette première salle, les mots et phrases qui y sont couchés ne sont pas sans évoquer de nombreux passages des livres. Comme nous le disions ci-dessus, certains tableaux sont animés avec des effets visuels biens réalisés. Ils sont présents pour vous soutenir dans votre recherche en vous aidant à déverrouiller des cadenas, par exemple. Bref, après avoir consciencieusement fouillés les lieux durant presque 35 minutes en quête de tous les indices, nous parvenons à ouvrir la porte donnant accès à la seconde salle.

Notre périple se poursuit tandis que nous pénétrons dans une salle à l’ambiance plus sombre, plus froide… dont l’ensemble, sans trop vouloir en dévoiler n’est pas sans évoquer le cachot de Rogue.
Au centre, un pupitre en bois foncé sur lequel est posé un grimoire de Potions. Juste en-dessous, un immense symbole qui pourrait évoquee un sympathique clin d’œil au symbole des Reliques de la Mort… Ici, pour actionner des mécanismes (aux effets visuels tout aussi surprenants), vous trouverez de l’aide du côté des étagères qui regorgent de fioles et autres flacons.

Le temps presse et au bout de 10 minutes environ, nous accédons à la dernière salle. On déboule alors sur ce qui semble être une caverne. Si il n’y avait pas les nombreuses répliques d’accessoires des films (comme le Sablier de Slughorn ou bien la Coupe de Dumbledore) ; c’est, à la rigueur, la seule pièce qui n’évoque pas la saga ou tout du moins, un lieu aisément reconnaissable. Nous passons les lieux au peigne fin, décryptons les codes restants et analysons enfin l’ensemble des indices qui nous amène à activer un dernier mécanisme nous permettant enfin de récupérer la Pierre Philosophale.
Notre quête est achevée. Nous sommes parvenus à déjouer les plans du Mage Noir en l’empêchant de s’accaparer l’artéfact.

À notre sortie, nous sommes accueillis par les félicitations de la dirigeante. On nous propose une photo de groupe, avant de nous asseoir autour d’une table pour débriefer et savourer quelques boissons accompagnées de ‘succulentes’ Dragées Surprises de Bertie Crochue (garanties sans mauvaises saveurs).

Pour conclure, la dirigeante de l’établissement est une personne très agréable comme le reste de son équipe. Ils sont avenants, à l’écoute. Pendant l’escape game, un maître de jeu suit la progression de l’équipe grâce à des caméras et micros placés dans la pièce. Il aide les joueurs lorsqu’ils sont bloqués en leur donnant des indices. L’ambiance de la saga est là et les décors (quoi que l’on nous ait dit) y sont pour beaucoup. Les énigmes et autres aspects de l’escape room sont abordables par tous, que vous soyez experts en la matière ou néophytes dans le domaine des jeux d’évasion. Il n’est semble-t-il pas nécessairement utile d’être fans de Harry Potter pour y participer… même si, toutefois, les Moldus sur le sujet, ne pourraient à notre sens, pas pleinement apprécier l’aventure.

Réservations

Comme sus-mentionné, la salle « Nicolas Flamel et la Pierre Philosophale » est l’une des cinq salles que propose La Porte Secrète avec « Meurtres au manoir des Benelles », « Les révélations de Léonard de Vinci », « La chambre 23 » et « Le jour avant la fin du monde ». Elles sont toutes accessibles tous les jours de 14h à 22h, exceptés les vendredi et samedi où vous aurez jusqu’à minuit pour tenter de vous en évader.

Les réservations peuvent s’effectuer en ligne à cette adresse.

Pouvant se pratiquer par équipe de minimum deux joueurs et allant jusqu’à six joueurs (pour des raisons liées à la sécurité ainsi qu’à la jouabilité, au-delà c’est impossible), les prix pratiqués par personne varient en fonction du nombre de participants mais aussi en fonction de la période de la semaine : comptez de 25€ ou 29€ (2 joueurs) à 18€ ou 21€ (5 joueurs, gratuit pour le sixième joueur).

La plupart des salles est accessible aux personnes à mobilité réduite. Tout comme les sanitaires. Enfin, vous pouvez retrouver tous les détails sur le site de l’établissement, mais aussi sur leur page Facebook.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz