Êtes-vous d’accord avec cet Essai sur l’Énigme des Potions ?

Rédigé par - Le .
Catégorie : News

Parce que certains d’entre vous ne sont pas parvenus à ouvrir le fichier pdf que nous vous proposions pour lire notre traduction de l’essai sur l’Énigme des Potions du Harry Potter Lexicon (que vous pouvez toujours retrouver en v.o. à cette adresse =>Essay on the Riddle of the Potions by HPL).

Voici le transcrit de notre traduction de l’essai sur l’Énigme des Potions :

TRADUCTION DE ET UNIQUEMENT DE UHP ! TOUTE REPRODUCTION MÊME PARTIELLE SANS EN ATTRIBUER LA PROVENANCE D’UHP EST FORMELLEMENT INTERDITE !

 

L’ÉNIGME DES POTIONS

L’Énigme du Potions obtient rarement le respect qu’elle mérite. C’est le dernier défi relevé par Harry et Hermione avant d’entrer dans la salle où la Pierre Philosophale est gardée en sécurité cachée par Dumbledore dans le Miroir du Riséd. Habituellement, lors de la lecture du livre, on survole en vitesse l’Énigme, admirons l’efficacité qu’Hermione émet pour la résoudre, profitons de la scène de séparation entre Harry et elle, et ensuite de la course vers le point culminant du prochain chapitre du livre. L’Énigme est finalement laissée pour compte.

On s’est souvent demandé si l’Énigme pouvait être résolue. Peut-on résoudre l’Énigme en utilisant les indices disponibles. En d’autres termes, Miss Rowling a-t-elle réellement mis en avant les efforts visant à établir un véritable casse-tête, ou a-t-elle simplement rassemblé quelques versets contenant des rimes qui sonnaient bien, sans véritablement penser à les résoudre ? Après tout, il y a quelques 420 solutions possibles à un casse-tête impliquant 3 poisons, 2 Vins d’Ortie, 1 Potion de l’Avant, et 1 Potion de Retour.

On est heureux de vous annoncer qu’il peut être prouvé de par la logique, que Miss Rowling a mis en avant le temps et les efforts pour créer une véritable énigme. L’Énigme mène inexorablement à deux et seulement deux solutions possibles. Si l’on savait où se trouve la plus petite des bouteilles, on serait en mesure de les réduire à une seule.

TOUS D’ABORD QUELQUES DÉFINITIONS :
INDICES : Les libellés même de l’Énigme. Ceux-là seront numérotés comme tel INDICES #.
PROPRIÉTÉS : Faits directement tirés des INDICES. Ceux-là seront numérotés comme tel Pr. #.
ARGUMENTS : Faits directement tirés des PROPRIÉTÉS. Ceux-là seront numérotés comme tel A #.

Les bouteilles et flacons seront numérotés de 1 à 7, en commençant par la gauche. Cela donnera ceci :

Gauche : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 : Droite

PS : dans les indices, vous trouverez les libellés français et ceux de la version originale. Même si ils disent la même chose, leur formulation diffère en certains points.

Alors, allons-y !!!!

INDICES 1 : « L’une d’entre les sept en avant te protège » [« One among us seven will let you move ahead »] Ceci nous montre qu’il existe une et une seule Potion de l’Avant qui permet de continuer. Nous l’appellerons C.

INDICES 2 : « Et une autre en arrière abolira le piège » [« Another will transport the drinker back instead »] Ceci nous montre qu’il existe une et une seule Potion de Retour qui permet de revenir sur ces pas. Nous l’appellerons R.

INDICES 3 :
« Deux ne pourront t’offrir que simple vin d’ortie » [« Two among our number hold only nettle wine »] Deux bouteilles contiennent du Vin d’Ortie. Nous les appellerons V.

INDICES 4 :
« Trois sont mortels poisons, promesse d’agonie » [« Three of us are killers, waiting hidden in line »] Trois bouteilles contiennent du Poison. Nous les appellerons P.

INDICES 5 :
« Le premier : si rusée que soit leur perfidie – Les poisons sont à gauche des deux vins d’ortie » [« First, however slyly the poison tries to hide – You will always find some on nettle wine’s left side »] Pr. 1 : Chaque fois qu’il y a un Vin d’Ortie, vous trouvez toujours un Poison à sa gauche.
A 1 : La bouteille # 1 ne peut pas être du Vin d’Ortie.
A 2 : Les trois Poisons ne peuvent pas être ensemble. Cela laisserait irrémédiablement un Vin d’Ortie sans un Poison à sa gauche.
A 3 : Deux des Poisons peuvent être proches les uns des autres, mais dans ce cas il doit y avoir immédiatement un Vin d’Ortie à leur droite. A 4 : Si la bouteille # 1 n’est pas un Poison, la bouteille # 2 ne peut pas être un Vin d’Ortie.

INDICES 6 : « Le second : différente à chaque extrémité – Si tu vas de l’avant, nulle n’est ton alliée » [« Second, different are those who stand at either end – But if you would move onward, neither is your friend »] Pr. 2 : Les bouteilles # 1 et # 7, ne contiennent pas les mêmes potions.
Pr. 3 : La bouteille # 1 n’est pas C.
Pr. 4 : La bouteille # 7 n’est pas C.

INDICES 7 : « Le troisième : elles sont de tailles inégales – Ni naine ni géante en son sein n’est fatale » [« Third, as you see clearly, all are different size – Neither dwarf nor giant holds death in their insides »] Pr. 5 : La plus grande bouteille n’est pas un Poison.
Pr. 6 : La plus petite bouteille n’est pas un Poison.

INDICES 8 : « Quatre enfin : les deuxièmes, gauche comme à droite – Sont jumelles de goût, mais d’aspect disparates » [« Fourth, the second left and the second on the right – Are twins once you taste them, though different at first sight »] Pr. 7 : La bouteille # 2 et la bouteille # 6 détiennent des potions identiques.
A 5 : La bouteille # 2 n’est pas C, puisque C est unique.
A 6 : La bouteille # 6 n’est pas C, puisque C est unique.
A 7 : La bouteille # 2 n’est pas R, puisque R est unique.
A 8 : La bouteille # 6 n’est pas R, puisque R est unique.

Récapitulons :
Je commencerai par examiner la bouteille # 1. D’après A 1 et Pr. 3, nous savons que celle-ci doit soit être P ou R. Je supposerai en premier que c’est R. D’après A 4, A 5 et A 7, la bouteille # 2 doit être P. En utilisant Pr. 7, la bouteille # 6 est bien P. En utilisant A 3, la bouteille # 7 ne peut pas être un Poison. Étant donné qu’elle n’est pas R (on c’est déjà que c’est la bouteille # 1), P, ou C (Pr. 4), elle doit donc être un V. Donc, toutes les solutions possibles, où, la bouteille # 1 serait R, donneraient :

R – P – 3 – 4 – 5 – P – V

Si # 3 est V, alors Pr. 1 est confirmé pour les bouteilles # 2, # 3, # 6 et # 7. Les bouteilles # 4 et # 5, peuvent soit être C – P ou P – C. Ainsi, deux solutions sont envisageables :

S 1 : R – P – V – P – C – P – V
S 2 : R – P – V – C – P – P – V

Pour en revenir à R – P – 3 – 4 – 5 – P – V, si la bouteille # 4 est V, alors la bouteille # 3 doit être P (Pr. 1), en laissant la bouteille # 5 à C. Si la bouteille # 5 est V, la bouteille # 4 doit être P (Pr. 1), en laissant la bouteille # 3 à C. Ainsi, cela nous offre deux autres solutions possibles :

S 3 : R – P – P – V – C – P – V
S 4 : R – P– C – P – V – P – V

Cela anéantit toutes les solutions possibles dans le cas où la bouteille # 1 serait R. Maintenant, regardons si il existe des solutions, où la bouteille # 1 serait P. Nous savons que la bouteille # 2 doit être P ou V (A 5, A 7). Si elle est P, cela doit être de même pour la bouteille # 6 (Pr. 7). Cela mène les bouteilles # 3 et # 7 à V (Pr. 1). Deux nouvelles solutions s’offre à nous :

S 5 : P – P – V – C– R – P – V
S 6 : P – P – V – R – C – P – V

Maintenant, si la bouteille # 2 était un V, alors la bouteille # 6 le serait également (Pr. 7), Cela mène la bouteille # 5 à P. La bouteille # 7 ne peut pas être V (il y en a que deux, et nous savons déjà que se sont les bouteilles # 2 et # 6), C (Pr. 4) ou P (Pr. 2). Elle doit être R. cela laisse les dernières des solutions possibles, avec la bouteille # 1 étant P :

S 7 : P – V – P – C – P – V – R
S 8 : P – V – C – P – P – V – R

En résumé, les huit solutions possibles sont :

S 1 : R – P – V – P – C – P – V
S 2 : R – P – V – C – P – P – V
S 3 : R – P – P – V – C – P – V
S 4 : R – P– C – P – V – P – V
S 5 : P – P – V – C – R – P – V
S 6 : P – P – V – R – C – P – V
S 7 : P – V – P – C – P – V – R
S 8 : P – V – C – P – P – V – R

Pas mal pour un début avec 420 solutions possibles !

C’est le mieux que nous puissions faire avec les indices qui nous sont fournis. Pr. 5 et Pr. 6, qui nous laissent penser que la plus grande et la plus petite bouteille ne sont pas des Poisons, ne peuvent pas être utilisés directement, puisque Miss Rowling ne nous donne pas les tailles relatives de chaque bouteille. Toutefois si nous revenons en arrière par rapport à la solution proposée par Hermione, nous pouvons réduire notre champ à seulement deux solutions les plus plausibles.

Prenons en compte Pr. 5 et Pr. 6. L’une, ne sert à rien, Miss Rowling ne nous donne pas la taille des différentes bouteilles, l’autre, nous informe plus tard que C est la plus petite des bouteilles. On apprend également grâce à Hermione, que la bouteille # 7 est R. Que pouvons-nous en déduire ?

Notez qu’il existe deux et seulement deux solutions possibles dans le cas où la bouteille # 7 est R. Ce sont aussi les deux seules solutions où les bouteilles # 2 et # 6 ne sont pas P. Par conséquent, si c’est la bouteille # 2 ou la bouteille # 6 qui est la plus grande parmi les sept bouteilles, on se retrouve avec uniquement deux solutions possibles :

S 7 : P – V – P – C – P – V – R
S 8 : P – V – C – P – P – V – R

Remarquez que la seule différence entre les deux solutions, c’est la permutation entre les bouteilles # 3 et # 4. L’une est C et l’autre est un P. Si l’une des deux est la plus petite, nous savons qu’elle ne peut pas être un Poison (Pr. 6). Ce qui mène la plus petite bouteille à C.

Ainsi, notre solution se présente comme suit :

1 : Poison.
2 : Vin d’Ortie (la plus grande bouteille, si ce n’est pas la # 6).
3 : Poison ou Potion de l’Avant, si c’est la plus petite bouteille.
4 : Potion de l’Avant, si c’est la plus petite bouteille ou si non, Poison.
5 : Poison.
6 : Vin d’Ortie (la plus petite bouteille, si ce n’est pas la # 2).
7 : Potion de Retour.

Conclusion :
Nous avons vu que l’Énigme des Potions peut se résumer en une ou deux solutions, selon la place de la plus petite bouteille. Ceci est la preuve évidente que Miss Rowling a bien examiné toutes les parties de l’Énigme. Elle a probablement retiré l’essentiel de la place de la taille en vue de renforcer l’histoire. Elle a écrit une Histoire d’Aventure, non pas un Livre-Puzzle.

Dîtes-nous ce que vous en pensez ? Êtes-vous d’accord avec la solution proposée par l’auteur de l’essai ? Aviez-vous, vous-même élaborez votre propre soluce ?

Merci Harry Potter Lexicon !